Pages

samedi 14 septembre 2013

Guide du loser amoureux

pour le bruit des livres
Junot Diaz, Guide du loser amoureux, éds Plon

Ma chronique :
Incontestablement Junot Diaz a du style, son style chaloupé et percutant, fait d'argot et d'hispanisme. Un style qui lui permet en peu de mots de caractériser ses personnages et de donner de la vitalité à l'intrigue.
Guide du loser amoureux est un recueil de nouvelles d'où émerge l'archétype du jeune dominicain souvent issu des milieux interlopes, fan de BD, tchatcheur, amoureux du même type de femmes (hypersexuée, aux formes affirmées et aux lèvres pulpeuses) et dont le narrateur commente les cinglants déboires amoureux. Les (més)aventures de cet antihéros nous sont alors racontées avec une verve, une causticité et un humour étonnants même si derrière chaque récit affleure des thèmes aussi sérieux que la pauvreté, la maladie ou encore la place de la communauté dominicaine aux Etats-Unis.
Pourtant au-delà de toutes ces précieuses qualités Guide du loser amoureux est à mon avis un bon roman mais pas un grand roman. Je regrette surtout le manque de variété dans le choix et le traitement de ces chroniques dans lesquelles j'ai retrouvé les mêmes types de situations vécues par les mêmes types de personnages. J'ai eu plaisir à lire deux-trois nouvelles à la suite mais j'ai eu du mal à les enchaîner. Au cours de ma lecture je n'ai pas retrouvé l'effet de surprise du début.

En résumé, il y a dans ce recueil un style singulier, un personnage bien caractérisé mais un auteur qui ne se renouvelle pas suffisamment d'une nouvelle à l'autre. Dommage !



L'auteur :
Auteur américain né à Saint-Domingue, Junot Diaz vit au Etats-Unis depuis qu'il a l'âge de six ans. Son oeuvre romanesque témoigne de cette double culture. Il s'est fait mondialement connaître par son roman La brève et miraculeuse vie d'Oscar Wao (éds Plon, 2008). Auparavant avait déjà été traduit son recueil de nouvelles Comment sortir une latino, une black, une blonde ou une métisse. (éds Plon 1998).

Aucun commentaire :

Publier un commentaire